Bien choisir quels types de police d’écriture utiliser est primordial quand on souhaite créer une identité visuelle forte et paraître professionnel. Cette décision n’est pas à prendre à la légère car la moindre erreur peut rendre votre identité visuelle disgracieuse.
Je vais donc vous dévoiler cinq astuces pour mieux comprendre l’association de vos polices et obtenir un résultat esthétique avant, en fin d’article,de vous partager trois sites de polices gratuites à télécharger.

 

Les grandes familles de typographies

Avant toute chose, il est nécessaire de connaître les différentes catégories de polices. Il en existe énormément donc je vais présenter les quatre principales :

  • Serif : Ce sont des polices avec des empattements au bout de chaque caractère, elles sont donc facilement reconnaissables. Elles cherchent à évoquer grandeur, tradition et respect notamment.
  • Sans serif : Vous l’aurez deviné, ces typographies sont quant à elles sans empattement. Plus simples et épurées, elles sont bien plus courantes que les polices Serif.
  • Scriptes : Cette appellation comprend les polices manuscrites, brush ou encore calligraphiques. Elles imitent les écritures attachée pour un effet “à la main”.
  • Fantaisies / décoratives : Ce groupe comprend des typographies très diverses, qui ont la particularité d’être chargées en éléments. Attention à ne les utiliser que pour des titres, et avec des pincettes, car elles peuvent être illisibles et créer un effet “too much”

Lorsque vous pensez à un message, réfléchissez à la signification des typographies que vous utiliserez pour rester cohérent.

 

Mixer les polices

 

1) Se focaliser sur peu de typographies différentes

Pour un rendu propre, il est important de choisir un nombre limité de polices d’écriture. En effet, même si de nombreuses typographies vous plaisent, trop en mettre pourrait nuire à votre message en distrayant le lecteur.

Je vous conseille donc d’en utiliser 3 maximum. De même, les polices doivent être cohérentes entre elles, que ce soit dans l’époque à laquelle elle renvoient ou l’ambiance (voir exemple ci-dessous).

2) Utiliser une même police et jouer sur sa taille et sa graisse

Cette technique vous permet de réduire la quantité de polices différentes tout en gardant une certaine diversité. Et en faisant cela votre rendu sera cohérent et harmonieux. Dans le cas ou vous utilisez la même typographie en bold et en light, privilégiez la version grasse pour les titres.

3) Se servir du contraste

Pour combiner des polices, il est nécessaire qu’elles soient visuellement bien différentes l’une de l’autre. C’est à dire des polices de deux catégories différentes mais qui s’associent de façon harmonieuse. Les combinaisons fréquentes sont : une police Serif en titre avec une police Sans Serif en corps de texte et l’inverse.

D’autres, moins courantes mais tout aussi efficaces, sont possibles. Une police Scripte comme titre et une police Sans Serif pour le corps de texte par exemple.

Je vous déconseille cependant fortement d’utiliser une police Scripte comme corps de texte en raison du rendu assez illisible que l’on obtient généralement. Il en va de même pour les polices décoratives. Elles rendent bien mieux en titre ou en sous titre.

4) Attentions aux polices trop similaires

Si lors du point précédent je vous conseillais d’utiliser des polices différentes les unes des autres, c’est parce que des polices similaires se marient très mal.

Si vous vous servez d’une police Sans Serif pour votre texte, attention à ne pas utiliser une autre police Sans Serif en sous-titre, comme dans l’exemple ci dessous. Privilégiez plutôt l’usage de sa version « bold » (grasse) ou servez-vous d’une autre catégorie de police pour un contraste plus élevé.

5) Variez les approches

Qu’est-ce que l’approche ? C’est tout simplement l’espace entre les différents caractères de votre texte. Vous pouvez la modifier avec la suite Adobe ou bien sur internet. Cela a pour intérêt de rendre plus aéré le texte et les caractères plus visibles.

Cependant n’utilisez pas cette technique pour des polices manuscrites car le rendu sera illisible.

 

Quelques sites où trouver des polices gratuites

Les sites ci-dessous proposent des polices gratuites et libre d’usage (personnel ou commercial) mais également des polices payantes ou réservées à l’usage personnel. Faites donc attention au moment de choisir votre typographie.

Befonts

Fontsquirrel

Fontspring

Source :  Vamera-studio

10€ offerts pour chaque parrainage !