Quel format de fichier utiliser pour l’impression de documents

  1. img-blof-format-image
Partagez cet article

Jpeg, Tiff, eps, psd, png … Quel format utiliser pour l’impression ?

Pas évident quand on n’est pas professionnel de s’y retrouver dans la jungle des formats disponibles lors de l’enregistrement d’un document destiné à être imprimé en ligne ou chez un imprimeur classique.

Mode de couleur et résolution

Vous avez décidé d’utiliser un vrai logiciel de PAO pour l’impression d’affiches par exemple ou l’impression de carte de visite, très bien … Mais il s’agit maintenant de créer votre fichier en respectant les normes de l’impression. A la création de votre fichier, vous aurez le choix entre plusieurs paramètres.

  • Créez votre fichier en mode couleur CMJN, en 16 ou 8 bits (en 16 bits vous bénéficierez du meilleur rendu, mais votre fichier sera plus lourd).
  • et pas RVB. Le RVB est un mode de couleur réservé à l’affichage sur écran, en impression c’est le mode CMJN qui est utilisé, si vous imprimez un fichier en RVB, le rendu des couleurs à l’impression sera fortement dégradé par rapport à vos couleurs d’origine.
  • Utilisez une résolution de 300 dpi / ppi, en dessous votre visuel présentera des défauts, le risque principale étant un rendu “pixelisé”. Note : Pour l’impression en grand format (supérieur à 60×80 cm) vous pouvez travailler au ¼ du format pour alléger votre taille de fichier.

Sous quel format enregistrer :

Il existe de nombreux formats, voici les principaux formats pris en charge par la majorité des imprimeurs, et qui sont donc conseillés et validés par Rapid Flyer !

  • Format JPEG / JPG  (Joint Photographic Experts Group) : C’est le format le plus répandu avec le format PDF. Multi plateforme, c’est un format d’image compressé qui permet d’optimiser le poids des fichier. Il est pris en charge par la quasi totalité des logiciels de graphisme / PAO, d’ou sons succès. Si vous utilisez le format JPEG / JPG veillez à  choisir systématiquement la qualité maximale (100% – Qualité d’image maximum)
  • Format PDF (Portable Document Format) : C’est avec le format JPEG le format le plus utilisé en impression. Ce format à l’avantage de préserver les polices de caractères et la mise en forme du document. Il faut en revanche veiller à incorporer les polices de caractères que vous avez choisies, à défaut celles ci seront remplacées lors de l’impression. Le format PDF est un format encapsulé, c’est à dire qu’il contient des éléments d’autres formats. Il faut veiller lors de l’enregistrement à choisir une compression JPEG en qualité d’image maximum et à ne pas sous échantillonner. Pour la comptabilité préférez le format Acrobat 5 (pdf 1.4)
  • Le format TIFF : c’est un format non compressé et donc non destructif. Il est tout à fait adapté à l’impression, il est en contrepartie plus lourd qu’un JPEG ou un PDF. C’est un format supporté par les logiciels professionnels les plus répandus comme Adobe In Design, Photoshop ou Quark Xpress.
  • Le format RAW : Il s’agit également d’un format non compressé, il est particulièrement utilisé en photographie, notamment sur les appareils Reflex haute résolution. Comme le format TIFF, il est assez lourd.
  • Le format EPS (Encapsulated PostScript) : C’est comme son nom l’indique un format encapsulé, il prend en charge les images vectorielles comme les Bitmap. C’est un format géré par Adoble Illustrator et Photoshop, largement utilisé en imprimerie, il est nécessaire de bien veiller à l’intégration des différents éléments lors de la création du fichier (polices, images haute définition et scripts).

Les formats de fichier natifs

En plus des formats JPEG, PDF, TIFF, RAW et EPS largement supportés par les imprimeurs, il existe d’autres formats spécifiques, plus ou moins bien supportés en imprimerie. Il s’agit principalement des fichiers natifs des logiciels de PAO.

Les formats natifs sont des fichiers généralement encapsulés à réserver à la création et à l’élaboration du fichier, il est conseillé d’exporter ensuite ces formats natif en formats JPEG, PDF, ou TIFF voir RAW pour l’impression.

Les formats de fichiers natifs engendrent généralement des problèmes de substituions de polices, de suppression ou de modifications d’éléments en fonction des différentes versions du même logiciel, difficilement compatibles entre elles.

Les principaux formats natifs :

  • Le format INDD : Il s’agit du format natif d’Adobe In Design
  • Le format QXS : Il s’agit du format natif de QuarkXpress.
  • Le format PSD : Il s’agit du format natif d’Adobe Photoshop
  • Le format AI : Il s’agit du format natif d’Adobe Illustrator

A proscrire totalement : les formats word, doc, publisher

Première erreur à éviter, utiliser un format de document du type word, publisher ou Powerpoint.

Ces formats sont des formats propriétaires destinés à la visualisation d’un document sur écran et SURTOUT PAS à être imprimé chez un imprimeur ! A la rigueur sur votre imprimante de bureau, mais pour une impression de qualité, oubliez ces formats.

Vous avez besoin d’aide ? Nous sommes là pour vous aide !

Pas évident de maîtriser ou de se procurer un logiciel de PAO, pas de problème, n’hésitez pas à nous contacter directement. Nos conseillers et nos techniciens PAO sont à votre écoute, qu’il s’agisse d’une simple question, d’un conseil ou bien de la création ou de la mise en conformité d’un fichier existant, nous sommes à votre écoute pour tous vos besoins;

Comment nous contacter :

Par téléphone du lundi au vendredi de 8h à 19h, sans interruption au 03.59.75.47.54 (appel local, non surtaxé et gratuit depuis un fixe). Par mail à l’adresse contact@rapid-flyer.com ou en utilisant notre formulaire de contact en ligne. Dans la vraie vie, directement dans nos locaux au 1, rue de l’union, Village des voiles 2, Batiment D, 59 520 Marquette Lez Lille

 

goodplans-1-1-13

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + deux =