Paroles de clients : Mathilde, nous parle de son stand traiteur !

Partagez cet article

Bonjour Mathilde, je suis heureux de me rendre sur ton stand traiteur. Je te remercie de nous accorder un peu de temps pour répondre à quelques unes de nos questions.

Parle-nous de toi, de ton activité dans les Halles de Wazemmes et de La Fée Chouquette.

Mathilde: Cela fait maintenant 17 ans que je travaille dans les Halles de Wazemmes, un lieu de rencontre incontournable au sein de la métropole Lilloise où se côtoient touristes, locaux, commerçants, restaurateurs, traiteurs, artistes, brocanteurs et artisans… 3 jours par semaine, le célèbre marché de Wazemmes se dresse tout autour des Halles, on y compte 300 à 400 commerçants en fonction de la météo et plus de 50 000 visiteurs le dimanche (jour le plus fréquenté).

J’ai travaillé sur de nombreux stands, 10 ans sur un stand de poissons et fruits de mer, 5 ans pour un fromager et 2 ans sur un étal de fruits et légumes.

Après toutes ces années d’expérience, je ne pensais plus qu’à une chose, ouvrir mon propre stand. Décision prise il y a sept mois ! J’allais ouvrir un stand traiteur où je proposerais des plats cuisinés qui changeraient tous les jours en fonction des denrées alimentaires que je trouverais sur les autres stands des Halles.

Il était très important pour moi de rester au cœur des Halles de Wazemmes, premièrement pour pouvoir ouvrir 6 jours sur 7, ensuite parce que je connais bien la clientèle, ses habitudes et ses besoins. Et pour finir, je ne voulais pas me séparer des autres stands (que je considère comme mes collègues) afin de profiter de leurs fabuleux produits pour cuisiner mes différents plats.

Aujourd’hui mon activité, La Fée Chouquette est lancée depuis 4 mois et je suis très satisfaite. Je cuisine des Soupes, des Quiches, des Lasagnes, des Gratins, des plats traditionnels et des desserts, le tout sans colorant, sans conservateur et conditionnés dans des emballages écologiques et recyclables. Dans quelques jours je me lance dans « le Brunch du dimanche ». J’ai hâte!

Comment s’est passé le lancement de ton stand traiteur La fée Chouquette ?

Mathilde: Cela n’a pas été si évident, les institutions publiques qui gèrent les Halles de Wazemmes attribuent des emplacements dans un nombre limité et sur dossier. J’ai donc passé pas mal de temps à vendre mon projet, présenter mon business plan etc. et attendre impatiemment le retour qui s’est avéré être positif.

Qu’est ce qui t’a le plus marqué dans le lancement de ton projet ?

Mathilde: Sans aucun doute, le stress de cette aventure ! L’approbation de la commission n’était que la partie émergée de l’iceberg. il restait à mettre en place toute la partie opérationnelle, trouver de l’équipement professionnel (fours, frigo, plan de travail…) répondant aux exigences du cahier des charges imposé à chaque commerçant des Halles.

J’ai eu de la chance d’être très bien entourée par ma famille et mon mari qui m’ont aidée à transporter, monter, mettre en route, peindre, nettoyer… et rendre ce stand traiteur accueillant et digne de l’image que souhaite donner la fée chouquette

Pour te faire connaître, quels dispositifs as-tu mis en place pour booster ta visibilité ?

Mathilde:  Je voulais quelque chose qui rappelle la vraie cuisine, les plats réalisés par nos mères et nos grands mères mais avec un côté traiteur “street food”. Pour cela, et toujours dans le souci d’être vue par les visiteurs des Halles et du marché, j’ai lancé l’impression de plusieurs supports de communication chez Rapid-flyer.com:

J’ai encore pas mal de chose à imprimer (sacs en papier, flyers…) mais c’est déjà un bon début je trouve. Je ne me suis pas arrêtée à de l’impression sur papier, j’ai réussi à être publiée dans la presse locale (Gazette de Lille…) et j’ai créé une page Facebook pour fédérer mes clients autour de mon activité, j’y publie très régulièrement les plats proposés le jour même.

Retrouvez tous nos conseils pour bien communiquer autour du lancement de votre activité en lisant “Faites de l’ouverture de votre boutique, un Événement !”

Y a t-il une réglementation ou des contraintes techniques liées à la communication au sein de Halles en tant que Marché couvert

Mathilde:  Pas forcément, les plus grosses contraintes sont liées au matériel électrique et aux matériaux (inox) garantissant une hygiène impeccable.

Pour les éléments de ma communication il faut utiliser des supports anti-feu (Norme M1) car nous sommes dans un marché couvert ouvert au public.

 

Merci Mathilde pour le temps que tu nous as accordé.

 

Rapid-flyer vous conseille la Fée chouquette :

logo-fee-chouquette

Halles du marché de Wazemmes 59000 Lille
Voir sa page Facebook

 .

Posted in:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ huit = 16