Beaucoup de personnes estiment que l’utilisation du papier a un impact négatif sur l’environnement et réduit considérablement la durée de vie des forêts. C’est pour cela, que bon nombre se sont tournés vers le numérique, de plus en plus réticent à l’impression sur papier. 

Toutefois, la plupart des idées reçues sur le papier ne sont pas fondées, puisque le papier fait partie d’une économie circulaire, c’est l’un des supports (avec le carton) les plus recyclés.
Chez Rapid-flyer, nous proposons toute une gamme de papiers recyclés : affiches, dépliants, flyers, sets de table.

 

La production de papier engendre la déforestation

Selon une étude menée par Two Side, 59 % des personnes interrogés pensent que la surface des forêts européennes diminue. C’est une idée reçue fausse, car depuis 10 ans, les forêts européennes ont augmenté de 44 000 km² (dont 11 000 km² en France). Cette reforestation depuis cette dernière décennie est en grande partie due au fait que plus de 70 % de la superficie forestière en Europe est certifié selon les labels PEFC (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières) et FSC (Forest Stewardship Council). C’est le cas de notre imprimerie en ligne Rapid-flyer certifiée Imprim’Vert, PEFC et FSC. 

 

L’industrie papetière réclame beaucoup de ressources non-renouvelables 

Contrairement aux préjugés, seule une faible quantité de la récolte mondiale de bois (13 %) est utilisée pour la création de papier. De même que la grande majorité d’eau utilisée pour la production papetière, qui est ensuite réintroduite dans l’environnement après avoir été traitée.

 

L’utilisation de papier est un gaspillage pour l’environnement

Le papier en Europe n’est pas gaspillé, tout d’abord, car il est conçu à partir de bois certifiés et renouvelables puisque la plupart des forêts européennes sont gérées de manière responsable. De plus, le papier a plusieurs vies, car il peut être recyclé plusieurs fois. En Europe, le taux de papier recyclé se rapproche fortement du taux maximum. Toutefois, avec le temps certaines fibres de papier se dégradent, le papier nécessite donc un apport de fibres vierges provenant des matières premières renouvelables. 

 

La communication numérique a un impact plus faible que le papier sur l’environnement

Cette information, encore, n’est pas totalement vraie, car la technologie de l’information est à l’origine de 3 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et serait multipliée par 5 en 2040. Les téléphones représentent, à eux seuls, 435 000 tonnes de déchets électroniques durant l’année 2016. Et contrairement au papier, l’électronique est très peu recyclée. 

 

Le papier n’est donc pas le support le plus polluant bien au contraire, les industries papetières sont devenues l’un des principaux utilisateurs d’énergie renouvelable. Lors de ces 10 dernières années, les émissions de CO2 ont réduit d’un quart. De quoi rassurer les adeptes du papier. Vous pourrez continuer à imprimer vos publicités et vos créations sans avoir de remords. 

Découvrez toute la gamme d’impression écologique disponible chez Rapid Flyer.

 goodplans-1-1-13