Aujourd’hui direction le service marketing avec l’interview de Damien Alby (et oui nous avons plusieurs Damien dans l’entreprise !), directeur e-commerce de Rapid-Flyer.

 

Peux-tu nous parler de toi, de ton parcours ?

Damien : « J’ai fait des études en communication & publicité. Après une première expérience dans le secteur de la santé, j’ai décidé de reprendre mes études et de me spécialiser dans le digital. Retour sur les bancs de l’école où j’ai suivi un master spécialisé en e-commerce en 2005. J’ai alors été chef de projet web dans différentes agences de publicité digitales pendant quelques années.

J’ai ensuite rejoint une PME spécialisée dans la vente de store qui souhaitait développer son activité de vente en ligne. Ma mission était de monter un service digital en interne et de développer les ventes en ligne. Après 7 ans, la petite PME est devenue leader en France de la vente de stores en ligne.

Mission accomplie donc, mais à ce moment là, j’ai eu envie de changer un peu d’air … et me voilà chez Kali communication au poste de directeur E-commerce en 2014 avec comme première mission la refonte du site internet Rapid-fyer.

 

En quoi consiste ton poste ?

Damien : « J’encadre l’équipe marketing  et nos différents prestataires. Les sujets et les missions sont variées, cela va de la gestion du trafic, en passant par l’animation commerciale et les réseaux sociaux. Nous travaillons également beaucoup sur le contenu, sur le site bien entendu mais également sur notre blog. Une bonne partie de mon temps est également consacrée à la gestion de notre offre de produits et de services. 

Au quotidien, je travaille donc à la fois avec mon équipe interne, nos prestataires externes et aussi notre service création (pour la conception des animations commerciales, les visuels etc.) et notre service SI pour les développements sur le site (nouvelles fonctionnalités, optimisations, refonte UX etc). »

  

Quelle est ta journée type ? 

Damien : « Il n’y a pas de journée type … ok, c’est un peu bateau dit comme ça, mais c’est vrai ! Même si ce sont les chiffres des ventes et le trafic qui pilotent une partie de l’activité, la variété des sujets fait que je peux aussi bien travailler le matin avec la prod sur la mise en place d’un nouveau papier ou l’optimisation de l’amalgame, que bosser l’après midi avec nos développeurs sur une nouvelle fonctionnalité et le soir avec un rédac pour une nouvelle page de contenu. Bref, ça bouge et ça change tout le temps. »

 

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ? 

Damien : « La variété des projets et des interlocuteurs, la taille humaine de notre structure et l’ambiance de travail. C’est vraiment bien d’être dans une petite société et d’avoir les trois services à disposition directement. J’aime également l’autonomie, car c’est une petite structure réactive dans laquelle tu peux vite mettre des choses en place, c’est assez agréable.

Enfin, ce qui est aussi intéressant, c’est que l’on s’entoure d’experts pour chaque métier. Nous sommes par exemple accompagnés régulièrement par des agences ou des consultants sur différents sujets (UX, CRM, SEO etc.)  » 

  

Pourquoi as-tu choisi Rapid-Flyer et pas une autre entreprise ? 

Damien: « Je voulais changer de secteur d’activité tout en continuant à travailler dans le digital au sein d’une PME. Je voulais continuer à manager des équipes et travailler sur de beaux projets, le tout dans une société avec des vraies valeurs humaines. Rapid Flyer réunissait tous ces critères. »

 

Des passions ? 

Damien : « J’ai la chance d’habiter à seulement quelques kilomètres de mon lieu de travail et je me suis découvert une « passion » (ok c’est peut être exagéré) pour le vélo.  Sinon je lis pas mal,  j’aime bien assister à des concerts (nous sommes plutôt bien servis à Lille et ses environs de ce côté) et, de temps en temps, je ne suis pas contre une partie de PS4 ou quelques séries. Je cours aussi (plus ou moins) régulièrement (mais ça c’est plus pour éliminer les bières, une autre de mes passions) »

 

As-tu des projets qui te tiennent à cœur ? 

Damien : « Faire un beau voyage hors d’Europe, pourquoi pas du côté des Etats unis ou des caraïbes (dans le nord le soleil nous manque toujours un peu …), me mettre (vraiment) au sport, et me remettre à dessiner. »